logo-crop
Perseverare diabolicum

Date

Etat des lieux

D’après les chiffres de la Banque Mondiale illustrés par la courbe décroissante ci-dessus, le PIB/habitant de Madagascar, en USD constants, passe de 818 USD en 1960 à 442 USD en 2021 avec un pic à 848 USD en… 1971 (1).

La dégringolade ne souffre aucune contestation. Si on s’amuse à comparer en élargissant l’horizon, ça va faire encore plus mal : les Comores sont à 1355 USD en 2021, Haïti est à 1283 USD (2). Pour nous consoler l’Afghanistan est à 426 USD (3) !

L’erreur est humaine, persévérer est diabolique

En 63 ans d’indépendance les présidents et dirigeants successifs de ce pays ont donc globalement contribué à l’appauvrissement de ce pays. De concertations en compromis, de compromis en compromissions, Madagascar est tombé dans les bas-fonds des classements mondiaux.

Il faut ouvrir les yeux et reconnaître que le système institutionnel actuel ne marche pas, n’est pas adapté à ce pays. « Persévérer est diabolique » aurait dit ce bon vieux Sénèque.

Face à ce constat d’échec, le groupe Alliance à travers le « Geniies » (Gouvernement d’Entente Nationale Intermédiaire pour des Institutions et des Elections Stables) propose un changement de paradigme : abandonner le mode d’élection au scrutin uninominal à deux tours, source de tous nos maux, et mettre en place un système d’élections liées à un tour, à l’échelon national (législatives/présidentielle) comme à l’échelon territorial (communales/régionales).

Elections liées et démétropolisation

Il ne s’agira plus d’élire un homme providentiel, messianique, mais une équipe dirigeante solide, opérationnelle, mature, robuste et responsable. « Les opportunistes de la vie publique, les aventuriers sans projet, sans organisation, sans préparation, et sans dessein… collectifs… » n’y auront plus leur place, pour citer Mamy Andriamasomanana, initiateur historique du projet « Geniies ».

A travers la démétropolisation les territoires auront de véritables moyens financiers pour assurer leur développement. Le pouvoir aux territoires ne sera plus un slogan vide.

 

Renvois :

(1)https://donnees.banquemondiale.org/share/widget?end=2021&indicators=NY.GDP.PCAP.KD&locations=MG&start=1960&view=chart

(2)https://donnees.banquemondiale.org/share/widget?end=2021&indicators=NY.GDP.PCAP.KD&locations=MG-KM-HT&start=1960&view=chart

(3)https://donnees.banquemondiale.org/share/widget?end=2021&indicators=NY.GDP.PCAP.KD&locations=MG-AF&start=1960&view=chart

S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Rasendra
11 mois il y a

Une formidable présentation, tout y est. Il serait dommage que le lecteur lise en diagonale en pensant à un coup de com, un de plus. Ici, il faut prendre le temps de réfléchir, chaque mot a été pesé. L’erreur est humaine, encore que les conséquences sont autrement plus néfastes quand on est au gouvernail. Persévérer serait plus que diabolique. Cela dépenserait l’entendement.

Rasendra
Rasendra
Répondre à  Rasendra
11 mois il y a

[dépasserait]

Plus
d'articles