logo-crop
APOGENIIES : Bref rappel historique de la démarche

Date

APOGENIIES : la génèse

Octobre 2018 : nous avons été sollicités pour évaluer les capacités de l’élection présidentielle à Madagascar et avons contribué à permettre ce qui allait être la Conférence Souveraine de Nanisana. Qui avait déjà comme motif de refondre le système électoral.

Nous avons de nouveau été sollicités en 2019 pour diverses missions visant à amortir les différentes dérives qui s’imprimaient à l’encontre de la crédibilité de gouvernance et de la stabilité politique de Madagascar comme partenaire fiable des démocraties européennes.
Ces missions nous ont amené à nous rapprocher des anciens présidents de la République de Madagascar Hery Rajaonarimampianina et Marc Ravalomanana afin d’envisager une Entente Nationale alternative aux coalitions de circonstances qui minaient les régimes politiques successifs et ont débouché sur les contentieux électoraux, instabilités politiques et marches à rebours du développement de Madagascar.
Cette première entreprise a été suspendue au gré des circonstances que nous connaissons tous notamment les luttes d’influences au sein même de nos partenaires internationaux, les errements stratégiques des oppositions politiques de Madagascar mais aussi de la situation de crise sanitaire dans le monde.
C’est d’ailleurs les impératifs géopolitiques qui nous ont amené à remettre le métier à l’ouvrage à la fin du mois de février 2022 et reprendre les contacts avec les deux anciens présidents de la République ainsi que les représentants politiques identifiés des filiations majoritaires de chacune des 4 Républiques successives depuis l’indépendance.
De ces interlocutions s’est formalisé l’affichage de notre groupe initiateur dénommé Alliance. Ce groupe s’est enrichi de nouveaux contributeurs qui ont apporté un complément essentiel de compétence et d’expérience de l’exercice de la chose publique au plus haut niveau de l’état malgache. Il s’agit de différents anciens ministres ou haut fonctionnaires de la république dont celui que nous surnommons l’Ancien puisque le plus ancien dans le plus haut grade.
Alliance confirmait ainsi ses missions et ses vocations de générateur de toutes les pistes qui ont été testées, partagées, consolidées . Ces pistes, rassemblées dans un document unique de programmation qui est resté confidentiel dans l’ensemble de sa documentation, ont été à nouveau remises à jour au gré des rencontres avec les filiations politiques , des préventions des présidents de la République anciens et actuel et surtout en août 2022 du changement de paradigme relationnel entre les PTF et les pouvoirs publics de Madagascar dans la perspective du cycle des échéances électorales censés s’ouvrir en 2023.
C’est ainsi que nous avons rencontré différents candidats putatifs à la prochaine élection présidentielle, des personnalités de la société civile , des églises , des forces armées, de la justice, de l’univers des arts et de la culture, du monde des affaires, de la sphère traditionnelle et des médias.
Nous avons été en situation de proposer à l’actuel président de la République Andry Rajoelina la mise en place intelligente et pacifique du GENIIES dans les meilleures conditions de transmission des pouvoirs pour l’organisation des prochaines consultations générales .
A partir de ce moment, la prise en compte des évolutions de positionnement des acteurs présomptifs de ces échéances nous ont amené à avancer les possibilités de donner force exécutoire à toutes les propositions composées et débattues depuis 2018.
Notamment, citons 3 éléments de glossaires qui ont occupé les échanges et préoccupé les candidats putatifs à ces échéances électorales.

Ce qu’il convient d’appeler aujourd’hui le GENIIES ou plus exactement nous concernant l’APOGENIIES c’est-à-dire l’Alliance de Préfiguration d’Organisation d’un Gouvernement d’Entente Nationale Intermédiaire pour les Institutions et les Elections Stables, sécurisées et sincères à Madagascar. Au fur et à mesure des présentations qui en ont été faites, les sigles ont pris quelques significations extensives, avantageusement, d’ailleurs. Le N de National a été dédoublé avec celui de Neutre qui est considéré impératif. le I d’Intermédiaire à été précisé par celui d’Intérimaire avec tout ce que cela charrie comme limitation dans le temps et nécessité de transfert de pouvoir. Le sens du S a été triplé pour dire : stables, sécurisées et sincères.

Citons simplement le syntagme d’Election Liée comme essentiel dans ses motifs objectifs et corollaires . Notez d’ores et déjà qu’en malgache nous dirons Fifidianana Mirohy.
Enfin, voici le dernier exemple d’un véritable leitmotiv résumé par : « Faire Nation par la décentralisation et la démétropolisation, la démonopolisation et la déconcentration, bref territorialiser les politiques publiques et leurs leviers ».
S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ravonjiarivelo
ravonjiarivelo
11 mois il y a

Ouf, enfin quelque chose de réfléchie avec de la créativité par rapport à ce qu’on voit trop souvent en Afrique et à Mada…Merci aux initiateurs et bon vent au Gennies.

Plus
d'articles